Rejoignez la coloc' !

Quand, étant âgé, vivre à domicile devient difficile, quand les passages des auxiliaires de vie ne suffisent plus, quand les proches sont inquiets, fatigués, et deviennent aidant, au lieu de rester le conjoint, l'enfant, le petit-enfant, quelles sont les solutions?


L'habitat partagé et accompagné permet aux personnes âgées fragilisés par une maladie d'Alzheimer ou des troubles cognitifs, de garder un cadre de vie familial, convivial, en étant accompagné en continu par une équipe formée et bienveillante.


A Thomery, entre Seine et forêt de Fontainebleau, un domicile partagé ouvre le 14 janvier.

Des chambres sont encore disponibles pour rejoindre le premier petit collectif de vie.


La maison est située en plein centre-bourg, bénéficie d'un grand jardin directement accessible et d'une magnifique maison.

10 habitants cohabiteront, accompagnés 24/24h par des auxiliaires de vie, afin de poursuivre ses activités de la vie quotidienne.



Si, aujourd'hui, nous vivons plus vieux, nous vivons aussi souvent avec des troubles cognitifs.

Pour autant, il est possible de bien vivre, de maintenir liberté et dignité, dans un environnement adapté à ses difficultés.

Voilà l'objectif de Maison des Cultures avec ce domicile partagé.





Le domicile partagé est conventionné avec l'ARS, le département, et fortement soutenu par la mairie. De nombreux partenaires soutiennent également le projet (Malakoff-Humanis, Fondation Macif, MSA, Fondation Petits Frères des Pauvres), sans compter les voisins et amis du projet, qui au quotidien, le font vivre.


Découvrir le domicile partagé en 3 minutes



Quelle différence avec un établissement?



- La taille : à dimension familiale, la maison accueille 10 habitants, qui s'inscrivent dans la durée dans cette maison;

- Une maison non-médicalisée : les soins viennent de l'extérieur, comme au domicile (l'infirmière libérale, le médecin du village, les réseaux de soins à domicile, ect).

- Une équipe stable, fiable et formée : afin de favoriser la prise de repères et la bonne inter-connaissance, le recrutement a été finement travaillé. L'équipe est formée à l'accompagnement non-médicamenteux des troubles cognitifs.

- Un quotidien rythmé par la vie quotidienne : les heures de levers et couchers sont libres. Les habitants sont stimulés pour participer aux actes de la vie quotidienne selon leurs capacités et intérêts.

- L'ouverture vers le jardin et vers le village : un travail d'accompagnement au jardin et d'inclusion sociale est réalisé quotidiennement.




N'hésitez pas à nous contacter pour en discuter!


487 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Newsletter #27 : Déjà 1 mois !

Découvrez ICI les actualités de février 2021 de notre colocation Alzheimer nouvellement créée en Seine-et-Marne : retour sur le premier mois de vie au domicile partagé ! https://shoutout.wix.com/so/3d