Stage jardinage avec les enfants Thomeryons

La mise en place d’un atelier jardinage est une approche thérapeutique permettant aux participants de se détendre, renforcer son estime de soi et d’accomplir son besoin d’appartenance.


Les acteurs du stage jardinage


Au court du stage jardinage, les personnalités et âges des acteurs du projet étaient très hétérogènes. Cela a permis de créer un lien intergénérationnel. En effet, les habitants de la Poussinière, de Maison des Cultures, ainsi que les enfants de l’école primaire Thomeryonne, ont formé un groupe soudé de jardiniers (en herbe).

Activités réalisées

L’ambiance chaleureuse et le petit effectif ont permis d’observer et de valoriser chaque membre du groupe.

Préalablement aux ateliers jardinage, Servane a invité les enfants et habitants à faire une visite complète du jardin dans le but d’expliquer méthodiquement ce qu’il faudra faire pour le rendre plus joli.

Le stage jardinage s’est étendu du mercredi au vendredi, pour bien débuter les vacances scolaires! Les jardiniers ont eu l’opportunité d’apprendre la récolte de fleurs, fruits et légumes. De ce pas, les habitants ont montré aux enfants comment retirer les mauvaises herbes du jardin.

Les fleurs entreposées dans des récipients ont servi d’éléments décoratifs pour la création de dessins floraux et d’un tableau végétal que les enfants ont offert aux habitants.

Avant de coller sur papier les fleurs récoltées, les enfants ont d’abord peint les supports de leurs dessins. Cet « atelier dessin » s’est étendu sur plusieurs jours afin de laisser le temps à la peinture et à la colle de sécher suffisamment. Une fois réalisé, le contraste peinture-fleur en reliefs donne d’excellents résultats !

Ensuite, les jardiniers ont été formés à une méthode d’arrosage ancestrale et écologique : les Oyas.

Ce sont des arroseurs autonomes en terre cuite. Afin de concrétiser cette idée, enfants et habitants ont fait de la poterie ! Valentine les a accompagnés à réaliser leurs propres Oyas. De plus, l’entraide intergénérationnelle s’est faite naturellement.

La devanture de la Poussinière a été fleurie grâce à la mise en place de plantes décoratives sur les côtés de l’allée principale.

Pour continuer, Servane a expliqué aux acteurs du stage jardinage les propriétés des plantes aromatiques. D’ailleurs, les enfants et habitants ont creusé un trou, ajouté de la terre du compost et entreposé des pierres afin de réaliser une spirale aromatique (et décorative).

« Après l’effort, le réconfort ! » Les jardiniers amateurs ont récolté puis lavé de la menthe du jardin pour faire de l’eau à la menthe servie au goûter ! L’excellent goût de cette eau a fait l’unanimité !

Pour la fin du stage jardinage, les habitants ont reçu de la part des enfants un magnifique tableau végétal !

Bénéfices apportés par le jardinage

A présent, un sentiment de bien-être s’installe au travers de la nature ! De plus, un jardin nécessite de l’entretien. Les habitants sont donc conviés, s’ils le souhaitent, à entretenir le jardin. Cela leur donne des repères temporels ainsi que beaucoup de responsabilités. En s’impliquant dans le jardin, les habitants peuvent laisser s’exprimer leur savoir et leur créativité auprès des autres.

Ce stage jardinage est un travail autour des 5 sens et sollicite techniques et savoir-faire.

Les végétaux présentent un panel de couleurs, odeurs, textures, goût, et le jardin présente un aspect sonore qui permet aux personnes âgées d'être acteur et de participer quelles que soient leurs capacités.


Les capteurs sensoriels recueillent des informations parfois familières qui opèrent à une réminiscence de souvenirs lointains.

Les parfums et les teintes stimulent les sens, font émerger des souvenirs et sont un support à la discussion. L’environnement végétal offre différentes textures faisant appel au toucher, incitant les habitants à être présent dans le jardin. Concernant le goût, pouvoir récolter des herbes aromatiques, puis les préparer pour les déguster en semble, ou les offrir à d'autres, procure à la fois un sentiment de satisfaction, d'utilité et le bon goût d'une eau fraîche à la menthe procure un bien-être immédiat !


Le jardin incite à la mobilité et à l’activité, car le jardin est dorénavant un bel espace de convivialité et de promenade pour les habitants et leur famille. Les aidants peuvent partager leurs connaissances autour du jardin auprès des habitants.

Pour aller plus loin dans l'intérêt du jardin auprès de personnes fragiles, vous trouverez une publication de la Fondation Médéric Alzheimer ici :



110 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

MERCI aux Petits Frères des Pauvres!

Il y a quelques années, l'idée d'un lieu de vie convivial et familial pour les personnes fragiles, a germé au fond de nous...Une idée utopique... Comment offrir à des personnes âgées en perte d'autono